Les grottes de la chaîne des Puys que je connais sont les suivantes :

  • la grotte du Sarcouy
  • les grottes du Cliersou
  • les grottes du Petit Suchet
  • la montagne percée

J’ai appris il y a peu que ces grottes n’ont pas servi à l’édification du temple de Mercure qui trône au sommet du Puy de Dôme. De récentes recherches ont mis en lumière que les blocs de trachyte proviennent du cratère du Kilian, volcan peu connu de la chaîne. Et pour cause, on ne le voit presque pas, perdu au milieu de la forêt au pied du Puy de Dôme (voir la carte).

La Grotte du Sarcouy

La plus imposante est la grotte du Sarcouy (ou Sarcoui, au choix), taillée dans le Grand Sarcouy à l’époque mérovingienne (Ve – VIIe siècle). Il s’agit d’une ancienne carrière de trachyte d’où étaient extraits des sarcophages. La forme des sarcophages taillés est toujours visible dans la roche à certains endroits.

Des barrières en bois en interdisent désormais l’accès pour cause de risques de chutes de blocs de pierre.

Accès

C’est plutôt facile, partez du parking des Goules et dirigez-vous vers le sommet du puy des Goules. Arrivé en haut de la première montée, un panneau vous l’indiquera sur la droite.

Les Grottes du Cliersou

Les grottes du Cliersou (aussi nommé Clierzou) sont réputées pour la vue qu’elles offrent sur le puy de Dôme.

Ces dernières sont également d’origine humaine et ressemble à celle du Sarcouy, des sarcophages en étaient extraits à l’époque mérovingienne.

Ce réseau de grottes est le plus grand de la Chaîne des Puys, Il est constitué de plusieurs “salles” à taille variable.

Accès

L’ascension du Cliersou est un peu plus raide que les autres puys, un passage nécessite de vous servir de vos mains pour vous hisser, mais rien de bien grave. L’itinéraire est disponible sur la fiche rando du Cliersou.

Les Grottes du Petit Suchet

Les grottes du petit Suchet -également nommé puy de l’Aumône- sont des carrières de Trachyte exploitées à l’époque gallo-romaine ainsi qu’au Haut Moyen Âge.

Elles sont assez semblables à celles du Cliersou, hormis leur volume un peu moins conséquent.

Accès

En partant du parking des Goules, dirigez-vous en direction du Puy de Dôme en passant par le pied des escaliers du Pariou, vous passerez sur la gauche du petit Suchet, les grottes sont assez faciles à trouver.

La Montagne Percée

Pas tout à fait dans la Chaîne des Puys, mais plutôt sur la Faille de Limagne, la grotte la plus connue des Clermontois : la Montagne Percée. Son nom vient du fait que ses 2 entrées soient face l’une à l’autre. Avant que la végétation ne bouche la vue, il semblerait que depuis la ville on apercevait ce trou de lumière dans la montagne, d’où ce nom étrange “montagne percée”.

C’est également un spot d’escalade des deux côtés, assez fréquenté.

Accès

L’idéal est de se garer au carrefour de la route de La Baraque et de la route qui mène à Villars. Le coin est bourré de sentiers qui partent dans tous les sens, vous risquez de chercher un petit moment, prévoyez une petite dose de patience !