Petit Topo

Ces deux volcans sont toujours cités ensemble, ils sont si proches qu’il serait dommage de ne pas pousser plus loin pour voir le second une fois que l’on est au sommet du premier.

Le sommet de ces puys est occupé par des landes à callune, qui contraste fortement avec la hêtraie qui nous abrite du soleil durant toute l’ascension. Cette dernière prend une petite heure, quant au retour au sud du puy de la Coquille, nous le trouvons sans grand intérêt : un grand chemin plat contournant les deux volcans entre hêtres et épicéas. Nous préférons en général rebrousser chemin et redescendre par le chemin aller.

Avec un peu de chance, vous aurez comme nous l’occasion de surprendre la faune de la forêt.

Afin de protéger ce territoire fragile, il est nécessaire de respecter certaines règles :

  • suivre les tracés et ne pas prendre de raccourcis à travers les pentes
  • tenir les chiens en laisse et les garder à l’écart des troupeaux de moutons en pâtures
  • ne pas jeter ses déchets
  • ne pas cueillir de fleurs sauvages
Avez-vous aimé cette randonnée ?