Petit Topo

Gravissant en lacet les 350 mètres de dénivelé qui mènent au sommet du puy de Dôme, le sentier des Muletiers est l’ancien chemin qui, dit-on, conduisait les pèlerins au temple de Mercure, dieu des voyageurs, des marchands et des voleurs, ce grand temple était un important lieu de culte pour les Gallo-Romains. Ses vestiges ont été découverts en 1872, lors de la construction de l’Observatoire.

Tout Auvergnat se doit d’être monté au puy de Dôme une fois dans sa vie. Certes, le train à crémaillère fonctionne 7/7J, mais c’est quand même plus sympa à pied. Je vous conseille de monter au puy de Dôme tôt le matin, ou en semaine en dehors des vacances scolaires, pour vraiment profiter de l’environnement (les week-end c’est une vraie autoroute).

C’est une ascension relativement rapide (45 mn) mais assez intense à certains endroits où le pourcentage de la pente se ressentira bien dans vos mollets. Votre effort sera toutefois bien récompensé par la vue procurée par cet itinéraire. Cet exercice est pratiqué par beaucoup de sportifs confirmés (en course à pied ou en vtt), cependant à une cadence bien supérieure à la nôtre !

Le sommet du Puy de Dôme est également accessible par le chemin des chèvres, côté nord.

Pour éviter l’aller-retour par le même chemin, vous pouvez également redescendre par le chemin des chèvres et revenir par les bois (itinéraire en orange sur la carte).

Afin de protéger ce territoire fragile, il est nécessaire de respecter certaines règles :

  • suivre les tracés et ne pas prendre de raccourcis à travers les pentes
  • tenir les chiens en laisse et les garder à l’écart des troupeaux de moutons en pâtures
  • ne pas jeter ses déchets
  • ne pas cueillir de fleurs sauvages
Avez-vous aimé cette randonnée ?